Fil d'ariane

Icône

Se retrouver dans le dédale du savoir et de l'information – Pour une gestion structurée de l'information

Du rôle des archives et des archivistes [mis à jour]

Mise à jour du 2009-07-25

Lien vers une pétition web contre la disparition de la Direction des archives de France par l’Association des Archivistes de France: http://www.petitionduweb.com/Disparition_de_la_Direction_des_archives_de_France-4434.html

——- Billet original 2008-08-02 ——-

Devant la tentative des archivistes français de mobiliser un débat autour de la disparition de la Direction des Archives de France, dans le cadre de la réforme générale des politiques publiques (RGPP) lancée par le gouvernement français actuel, je ne peux manquer de réagir.

Cependant, je ne veux pas mettre l’accent sur les enjeux avec les arguments traditionnels utilisés autour du patrimoine, de l’histoire, du maintien de la démocratie.

Je souhaite davantage souligner que :

– les archives sont collées au présent : il n’y a pas un seul jour où vous ne lisez pas, visionnez pas, n’écoutez pas de l’information issue des archives même si elle n’est pas présentée telle quelle.

Les archives nourrissent la créativité des écrivains, des cinéastes, des musiciens, des journalistes, etc. Sans archives, pas de rayonnement culturel à l’international ou même local. Elles alimentent les nouvelles, les débats de société, les documentaires riches en contenu, le discours des philosophes… et des politiques, eh oui.

– les archives servent l’avenir : que devient la recherche universitaire sans archives ?

Les archives ne sont pas que la matière première pour les historiens, mais aussi pour les sociologues, les psychologues et psychiatres, les chercheurs en médecine (avec la médecine généalogique mais aussi pour retracer les épidémies), les chercheurs scientifiques et les économistes (des chiffres hors contexte ne veulent rien dire), etc. N’a-t-on pas dernièrement soulevé le manque de compétitivité des universités françaises à l’international : comment voulez-vous qu’elles se positionnent sans corpus de recherche dûment accumulé ?

– les archives aident à l’efficacité administrative, que ce soit au niveau des entreprises privées que pour les organismes publics. Combien coûte un document qui n’est pas trouvé à temps en recherches vaines ? Combien de contrats manqués pour cause de manque de documentation ? ou de non respect des échéanciers ?

– les archives ou plutôt les réflexions sur le contenu des archives permettent de jeter les bases d’une cohésion sociale et de définir une identité. Les archives ne permettent pas seulement de contrôler la bonne gouvernance mais aussi à nourrir les semences de l’identité de demain. Ce qui est crucial dans cette époque de transition où les nationalismes hérités du 19e siècle, en occident, sont déchirés et tentent de se redéfinir dans le contexte de la mondialisation, de mobilité de la main-d’oeuvre et suite à la décolonisation.

– les archivistes peuvent apporter des réponses face aux nouvelles problématiques techniques et sociétales que posent les documents numériques. Les professionnels du document étudient depuis longtemps l’évolution des inscriptions du savoir et sont donc des vecteurs pour aider à définir une certaine stabilité dans ce tourbillon d’informations et de nouvelles technologies qui changent nos manières de voir et de faire.

Nous sommes donc loin des vieux papiers poussiéreux qui n’intéressent que quelques chercheurs et individus que certains s’imaginent excentriques. Réfléchissez-y.

À propos du débat :

Position officielle de l’Association des archivistes français (AAF), ici.

Texte de la pétition, ici. (format doc, ouvre une fenêtre de téléchagement). Version web (html), ici.

Classé dans:Archivistique, , ,

Karin Michel, M.S.I.
Architecte d’information et de données, Gouvernance de l’information et des données

M.S.I obtenue à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information
Université de Montréal
Québec - Canada

Les propos tenus sur ce blogue sont des réflexions personnelles et n'engagent en rien mon employeur ou quelque personne que ce soit avec laquelle je travaille.

Intérêt en
gouvernance des données, architecture d'entreprise, modélisation de données, knowledge management, RIM, GID / GED, architecture de l'information et de données, ..., analyses de besoins, etc.
Logo AIIM SharePoint Practioner

Pages