Fil d'ariane

Icône

Se retrouver dans le dédale du savoir et de l'information – Pour une gestion structurée de l'information

NASA et Internet Archive : projet d’archives audio et visuelles sur Internet

En 2007, la NASA et Internet Archive ont signé un accord pour la numérisation et la mise en valeur du patrimoine audiovisuel accumulé par la NASA.

« NASA and Internet Archive of San Francisco are partnering to scan, archive and manage the agency’s vast collection of photographs, historic film and video. The imagery will be available through the Internet and free to the public, historians, scholars, students, and researchers. » Communiqué du 27 août 2007, ici.

Le 24 juillet 2008, le site web est lancé pour donner accès à 144.000 documents : http://www.nasaimages.org

Simple remarque, ce qui est intéressant, c’est que le site permet à l’utilisateur de resserrer la recherche selon certaines facettes : What, Where, Who, When qui sont des index que le visiteur peut parcourir ou des facettes dans lesquelles il peut rechercher par mots clés. L’approche conceptuelle de Shatford (1986) fait donc son chemin dans la pratique …

http://www.nasaimages.org/luna/servlet/view/search?search=Search&q=astronaut&pgs=50&res=1&cic=nasaNAS%7E10%7E10%2CnasaNAS%7E12%7E12%2CnasaNAS%7E13%7E13%2CnasaNAS%7E16%7E16%2CnasaNAS%7E20%7E20%2CnasaNAS%7E22%7E22%2CnasaNAS%7E2%7E2%2CnasaNAS%7E4%7E4%2CnasaNAS%7E5%7E5%2CnasaNAS%7E6%7E6%2CnasaNAS%7E7%7E7%2CnasaNAS%7E8%7E8%2CnasaNAS%7E9%7E9%2CNSVS%7E3%7E3%2CNVA2%7E13%7E13%2CNVA2%7E1%7E1%2CNVA2%7E4%7E4%2CNVA2%7E8%7E8%2CNVA2%7E9%7E9

NASA Images – Thumbnail View

 

C’est ici un des exemples les plus évidents. D’autres catalogues d’images sont organisés de la même façon (le what, where, who, when étant un standard dans la description des images) sans que ces facettes soient ainsi ouvertement explicitées auprès du public.

Shatford, S. 1986. Analyzing the Subject of a Picture : A Theorical Approach. Cataloging & Classification Quarterly 6, no 3: 39-62.

Publicités

Classé dans:Classification, Documents audiovisuels, Images, Numérisation, ,

La division des Images et Photographies de la LoC

Library of Congress -Washington- Hall, par Karin Michel

Fin février-début mars dernier, le Groupe étudiant de l’Association des bibliothèques spécialisées (GESLA) de l’EBSI a organisé un voyage à la Library of Congress (LoC), à Washington, auquel j’ai participé. Étant des étudiants en bibliothéconomie, le personnel de la LoC  nous demandait de nous répartir en différents groupes d’une dizaine de personnes afin de visiter quelques départements, ce qui ne fait pas partie d’une visite guidée habituelle du grand public. Je m’étais inscrite au groupe de la Prints and Photographs Division.

Contrairement à des centres d’archives, les bibliothèques maintiennent, diffusent et préservent des documents publiés, mais pas nécessairement toujours uniquement des documents publiés. Par exemple, la Library of Congress (LoC) collectionne — n’archive pas mais bien collectionne — également des documents d’archives, particulièrement la division des manuscrits, des images et des photographies, des films et des sons (musique, discours et témoignages).

Aux États-Unis, la U.S. National Archives and Records Administration (NARA) ne préserve que les archives institutionnelles des institutions fédérales ayant trait aux activités fédérales et n’acquiert aucun fonds privé, pas même ceux des présidents des États-Unis dont les archives sont rassemblées au sein de Presidential Libraries. Ces dépôts présidentiels sont chapeautés par la NARA et réglementés par la Presidential Libraries Act votée en 1955 et amendée en 1986. 200803-Washington-NARA-dépôt des archives de la Guerre civile, par Karin MichelCe que j’ai appris en faisant l’école buissonière, en n’allant pas aux conférences organisées pour nous à la LoC, mais en répondant, avec quelques collègues, à une invitation, à venir visiter les coulisses de la NARA, une occasion que je n’ai pas voulu manquer malgré mon intérêt pour les conférences de la LC. Les archives privées sont donc essentiellement laissées sous la responsabilités de Centres et associations d’histoire ou d’administrations locales selon les intérêts locaux.  De son côté, chaque division de la LC établit ses politiques d’acquisitions qui peuvent comprendre des colections issues de fonds d’archives.

C’est ainsi que la Prints and Photographs Division acquiert une grande partie de ses images et photographies. Vous pouvez en apprendre plus sur la politique d’acquisition de cette division ici. D’ailleurs quand les bibliothécaires de la division nous ont accueillis, ils nous ont montré des boîtes issues de l’acquisition récente du fonds d’un photographe. Les fonds sont repartis à travers les divisions selon leur spécialité et leur mandat. Dans ce cas, le fonds contenait des manuscrits qui seront traités par la division des manuscrits.
Le non respect de l’intégrité et du principe de provenance du fonds doit faire sursauter quelques archivistes. J’ai posé la question, étant donné que les photos sont traitées comme une collection qui est séparée du reste du fonds, lui-même dispersé parmi d’autres divisions, si au moins, ils préservaient, sinon documentaient, le lien intellectuel entre les parties ainsi traitées. On m’a assuré que oui.
Mais le mandat d’une bibliothèque n’est pas celui d’un centre d’archives, ainsi le fonds n’est pas traité de la même manière intellectuellement. Question conservation et préservation, les normes sont respectées autant que possible en fonction des ressources financières disponibles. Les contraintes et les problèmes rencontrés sont les mêmes que pour les centres d’archives.

Question statistiques, en 2008, le personnel du département a diminué de presque de moitié, en raison de coupures budgétaires. L’équipe est composée de 37 membres : conservateurs, personnel technique et de référence.

Cette impressionnante collection comprend 13.7 millions d’images et de photographies, dont 11 millions sont traitées, donc rendues disponibles au public. En février, ils avaient dépassé le million d’images numérisées. 50000 documents sont numérisés par année. Les documents numérisés en priorité sont les négatifs plus fragiles et moins facilement accessibles au public.

Les spécifications techniques de numérisation sont en général :

  • 5000 pixels sur le côté le plus long (8×10 = 500ppp; 4×5 =1000 ppp)
  • les très grands documents : sont à ou proches de 300ppp autant que possible
  • 8-bit en gris ou 24-bit RGB
  • TIFF 6.0 non compressé

Ils comptent passer à des images en 16-bit dans l’avenir. La préservation des documents numériques est sous la responsabilité du département des technologies de l’information.

 Concernant le projet avec Flickr, sur lequel j’avais publié un billet, aucune décision n’avait encore été prise à savoir s’ils allaient l’étendre ou non. Les contributions des utilisateurs sont analysées et vérifiées puis ajoutées à la description dans le catalogue de la division si c’est pertinent par rapport aux objectifs de la collection. Ils ont de cette manière réussi à obtenir certaines informations, inconnues, sur certaines photos et leurs circonstances. Contrairement au projet photos-normandie, ils sont donc choisi de publier les étiquettes/tags et de les vérifier après plutôt que de contrôler les ajouts puis de les rendre publics. Le projet avec Flickr a apporté beaucoup de visibilité à la division. La question reste maintenant si cela leur permettra d’obtenir plus de fonds pour gérer ce nouvel afflux de demandes…

Classé dans:Documents numériques, Images, Numérisation, , , ,

Numérisation des documents : quelques repères [mis à jour]

 Mise à jour du 2008/10/01 : section Ressources en anglais,
A Format for Digital Preservation of Images : A Study on JPEG 2000 File Robustness.

 Mise à jour du 2008/07/13 : section Ressources en anglais,
Quel format choisir pour les images numérisées ?

Ressources en français

Digicoord : plateforme d’information sur les projets de numérisation suisses. https://www.digicoord.ch/ 

Offre une liste des meilleures pratiques : https://www.digicoord.ch/index.php/Best_practices  [contribution souslapoussiere.org]

Direction des archives de France. Numérisation. http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/gerer/numerisation/

Comprend un guide pour l’élaboration de cahiers des charges (2008).   [contribution souslapoussiere.org]

Anne Debant, Patrick Perrot. Module 09 – Reproduction par microfilmage et numérisation. PIAF. http://www.piaf-archives.org/sections/formation/module_09/

ONU. ARMS (Section des archives et des records). Planification d’un projet de numérisation de documents. 2006. http://secint33.un.org/unarms/fr/unrecordsmgmt/electronicrecords/planscandigitproject.html

Gaëlle Béquet. La numérisation des documents patrimoniaux. 1997. http://www.culture.gouv.fr/culture/conservation/fr/preventi/documents/c13.pdf

BNF. «Charte technique du service de Numérisation». Numérisation : documents techniques. 2005-2006. http://bibnum.bnf.fr/numerisation/index.html

UNESCO. «Appendix E: Questions relatives à la numérisation». Programme mémoire du Monde. 1994-1996. Comprend :

  1. Intérêt des documents numérisés
  2. Plan technique
  3. Méthodologie du projet
  4. Préservation et accès
  5. Diffusion des documents numérisés.

http://www.unesco.org/webworld/mdm/administ/fr/MOW_finE.html

 Del Smith. Numérisation des documents: quel type de solution adopter? TechRepublic/ZDNet.fr, 8 septembre 2003. http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39116775,00.htm

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Ressources en anglais

Paolo Buonora, Archivi di Stato; and Franco Liberati, Università degli Studi di Roma. A Format for Digital Preservation of Images: A Study on JPEG 2000 File Robustness. D-Lib Magazine, vol. 14, no 7/8, juil./août 2008. doi:10.1045/july2008-buonora

Quel format choisir pour les images numérisées ? Les Néerlandais ont fait une étude comparative de plusieurs formats dont le JPEG2000, PNG1.2, TIFF LWZ : Gillesse et al. 2008. File Formats Alternative for Storing Master Images of Digitisation Projects. National Library of the Netherlands [ajouté le 2008/07/13]

NARA. Technical Guidelines for Digitizing Archival Materials for Electronic Access: Creation of Production Master Files – Raster Images. http://www.archives.gov/preservation/technical/guidelines.pdf  [contribution souslapoussiere.org]

Technical Advisory Service for Images. http://www.tasi.ac.uk/  [contribution souslapoussiere.org]

American Heritage Center, University of Wyoming.  Digital Imaging Best Practices. http://ahc.uwyo.edu/onlinecollections/default.htm
 
Colorado Digitization Project Guidelines. http://coloradodigital.coalliance.org/glines.html
 
Cornell University, Digital Initiatives at the Library http://www.library.cornell.edu/about/digital.html

Digital Preservation Management Workshop (and Tutorial) offers a digital preservation training program to enable effective decision making for administrators who will be responsible for the longevity of digital objects in an age of technological uncertainty. http://www.library.cornell.edu/iris/dpworkshop/ .  (Cornell uses DSpace.)

Digital Library of Georgia. http://dlg.galileo.usg.edu/?Welcome

Materials developed: http://galdb1.gsu.edu/cgi-bin/homepage.cgi?style=&_id=815524ac-1201451014-5925&_cc=1
Challenges and solutions: http://galdb1.gsu.edu/cgi-bin/homepage.cgi?style=&_id=815524ac-1201451014-5925&_cc=1
Digitization Guide: http://dlg.galileo.usg.edu/guide.html

 Kentuckiana Digital Library. Digital Library Production Guide.
http://www.kyvl.org/kentuckiana/bpguide/about.shtml
 
Research Libraries Group. Guides to Quality in Visual Resource Imaging.
http://www.rlg.org/visguides/

 J. Paul Getty Trust : Guides from planning through management of digitization project.     http://www.getty.edu/research/conducting_research/standards/introimages/index.html
           
 Kenney, Anne. R. and Oya Y. Rieger.  Moving Theory into Practice: Digital Imaging for Libraries and Archives.  Research Libraries Group, 2000.
 
Library of Congress. http://www.digitalpreservation.gov/

American Memory project has more than 7.5 million digital items from more than 100 historical collections. The Library is also involved in producing and maintaining standards for the use of other digital libraries, and offers technical and metadata guidelines and reports from various projects: http://www.digitalpreservation.gov/library/technical.html. (See also http://memory.loc.gov/ammem/index.html).

 National Initiative for a Networked Cultural Heritage. http://www.nyu.edu/its/humanities/ninchguide/

The NINCH Guide to Good Practice in the Digital Representation and Management of Cultural Heritage Materials by the Humanities Advanced Technology and Information Institute (HATII), University of Glasgow, and the National Initiative for a Networked Cultural Heritage (NINCH). Includes guidelines from planning to preservation.

New York State Library. Planning Digital Projects for Historical Collections.  http://digital.nypl.org/brochure/index.html

Provides a planning to selection and delivery guidance for the creation of digital projects for library based historical collections.

  NEDCC. Preservation leaflets “Preservation and Selection for Digitization” . http://www.nedcc.org/resources/leaflets/6Reformatting/06PreservationAndSelection.php
 
 North Carolina ECHO (Exploring Cultural Heritage Online). Digitization Guide.
http://www.ncecho.org/Guide/index.htm
 
Sitts, Maxine K., ed.  Handbook for Digital Projects: A Management Tool for Preservation and Access.  Northeast Document Conservation Center, 2000.
 
University of Maryland, Hornbake Library, College of Information Studies
http://www.clis.umd.edu/research/projects.shtml
 
University of Maryland, Office of Digital Collections & Research

Online best practices, Imaging Primer, and other resources. www.lib.umd.edu/dcr/publications.htm

  Source : Nancy Adgent, Rockefeller Archive Center

Classé dans:Documents numériques, Numérisation, Préservation information numérique,

Restauration numérique

Les services d’archives ne sont pas les seuls confrontés à la nécessité de restaurer. Les bibliothèques aussi… La restauration numérique est nouvel outil qui peut être avantageusement utilisé selon les besoins et les objectifs visés.

Le Figoblog  nous met sur la piste d’un cas :

« La BIUM présente ici une expérience de restauration numérique : il s’agit de numériser des ouvrages des documents particulièrement précieux, fragiles, endommagés ou difficiles à photographier. Confiés à un photographe, les clichés ont été largement retouchés, recollés, réassemblés et retravaillés pour obtenir des clichés plus vrais que nature, « en visant un retour vers l’apparence qu’il pouvait avoir quand le temps ne l’avait pas encore dégradé ». »

Si ce thème vous intéresse, lisez le billet et ces commentaires (ici).

Les progrès de la technologie ne changent pas la philosophie inhérente à la restauration et les débats et questionnements qu’elle peut susciter…

Classé dans:Bibliothèques, Documents numériques, Numérisation, Restauration

Numérixel : numérisation de document

Numérixel est née d’un besoin qu’éprouvent nombre d’intervenants dans la chaîne de production graphique : comprendre les principes qui guident l’acquisition et la manipulation des images numériques matricielles, de même que leur reproduction, spécialement en préimpression. Ce site Internet a pour objectif de faciliter l’apprentissage et la mise en pratique des notions de base en matière de numérisation de documents.

Quel mode convient le mieux dans un contexte de reproduction donné? À quelle résolution doit-on numériser un document au trait ou un document destiné à la reproduction tramée? Comment calculer le facteur de reproduction de façon que l’image numérique conserve la bonne résolution aux dimensions requises? Numérixel vulgarise ces notions à l’aide d’explications concises et illustrées, d’exemples basés sur des cas concrets, et d’exercices permettant à la fois d’appliquer sur-le-champ les notions et de mesurer le degré de compréhension.

Conception onformatique : Sarah Donikian, Richard Dumoulin et Cristian Deschamps
Conception graphique : Nathalie Brunelle
Parution 2005

Source : Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD)

Classé dans:Numérisation

Karin Michel, M.S.I.
Architecte d’information et de données, Gouvernance de l’information et des données

M.S.I obtenue à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information
Université de Montréal
Québec - Canada

Les propos tenus sur ce blogue sont des réflexions personnelles et n'engagent en rien mon employeur ou quelque personne que ce soit avec laquelle je travaille.

Intérêt en
gouvernance des données, architecture d'entreprise, modélisation de données, knowledge management, RIM, GID / GED, architecture de l'information et de données, ..., analyses de besoins, etc.
Logo AIIM SharePoint Practioner

Pages